La neutralité du Net c’est quoi? : Oublions le « droit à l’oubli » numérique !

Ces sources sont le sens et l’entendement (en comprenant sous le mot sens le sens intime et le sens externe), l’expérience et la raison. C’est enfin au tour de la Commission européenne de s’emparer du sujet : partant de cinq dossiers sous investigation au titre des aides d’Etat, elle propose une directive organisant l’échange systématique des rulings entre administrations fiscales. Or, si parmi ces bassins il y en a de très-nettement dessinés par la configuration du terrain et par tous leurs caractères physiques, d’autres, en plus grand nombre, ne sont que des conceptions artificielles des géographes, et des lignes de démarcation arbitraires entre des territoires que rien ne divise naturellement. L’effort des philosophes contemporains pour s’unir à Kant sans passer par Hegel et le développement dialectique de l’idéalisme allemand s’explique par l’esprit positiviste et le désarroi général de la culture. D’autre part, l’égalité ne s’obtient guère qu’aux dépens de la liberté, de sorte qu’il faudrait commencer par se demander quelle est celle des deux qui est préférable à l’autre. Financer des cours sur l’art baroque au 16ème siècle, bof … L’attribut de continuité se trouve associé à celui de grandeur ; et nous concevons la grandeur comme un tout homogène, susceptible d’être divisé, au moins par la pensée, en tel nombre qu’on voudra de portions parfaitement similaires ou identiques : ce nombre pouvant croître de plus en plus, sans que rien en limite l’accroissement indéfini. Les plate-formes de financement participatif d’entreprises (equity crowdfunding) s’orientent de plus en plus vers le financement de l’immobilier, aujourd’hui en pleine effervescence, au détriment du financement des start-up. Comme elles changent tout de même, il se produit en elles, non plus une intensification qui serait un progrès qualitatif, mais une multiplication ou une exagération du primitivement donné : l’invention, si l’on peut encore employer ce mot, n’exige plus d’effort. La principale source de ce déplorable conflit consiste dans la spécialisation aveugle et dispersive qui caractérise profondément l’esprit scientifique actuel, d’après sa formation nécessairement partielle, suivant la complication croissante des phénomènes étudiés, comme je l’indiquerai expressément ci-dessous. Une quasi auto-critique, en quelque sorte. Les nouvelles technologies répondent à un besoin d’automatisation et de performance, qui a rapidement débordé du seul monde du travail et de l’industrie : elles ont investi nos maisons, nos voitures et notre vie de tous les jours. Comme si une observation scientifique n’était pas toujours la réponse à une question, précise ou confuse ! On la célèbre ; on la chante ; toute une littérature lui est consacrée. Le luxe, qu’elles contribuent à créer, les grise comme une boisson forte. La neutralité du Net c’est quoi? aime à rappeler cette maxime de Léonard de Vinci  » Le jour viendra où les personnes comme moi regarderont le meurtre des animaux comme ils regardent aujourd’hui le meurtre des êtres humains « . J’ai toujours eu confiance dans le bon sens anglais, et n’ai jamais été trompé. Ceux qui entrent dans la chaîne de valeur des produits exportés ; mais aussi tous les autres services consommés sur le territoire, dont le coût peut influencer la formation des salaires dans les entreprises plus directement exposées à la concurrence. De même qu’il n’y aura de « nouvelle France industrielle » sans crédit impôt recherche, il n’y en aura pas sans dispositifs offrant la possibilité d’associer les salariés aux performances de leurs entreprises. C’est ce mouvement de l’œil gauche, perçu par la conscience, qui nous donne la sensation d’effort, en même temps qu’il nous fait croire au mouvement des objets aperçus par l’œil droit. Le FMI devrait aider ces pays à appliquer ces politiques et agir davantage en prêteur de dernier ressort. Puis, un jour, un grand événement se produisit à Cerignola. La France perd des parts de marché dans toutes les zones où elle était fortement implantée pour des raisons historiques et elle n’en gagne presque pas ailleurs», « entre 2000 et 2011, la part de marché de la France au Sud du Sahara a décliné de 10,1% à 4,7% .

Share This: